rss search

Prince of Persia Les Sables du Temps

line

Monument du monde du jeu vidéo, Prince of Persia a enfin le droit à son adaptation dans les salles obscures. Mis à part Silent Hill et Final Fantasy, il faut bien reconnaître que les portages cinématographiques n’ont jamais réellement brillé. Resident Evil reste quant à lui une énigme… Alors quand Prince of Persia est annoncé au cinéma, les genoux des fans flagellent. Jerry Bruckheimer à la production, pour le compte de Walt Disney Pictures, Mike Newell (Traffic, Donnie Brasco) aux commandes et Jake Gyllenhaal dans le rôle du Prince. Une sacrée affiche.

[spoiler show="Bande annonce - VF" hide="Bande annonce - VF"]

[/spoiler]

[spoiler show="Synopsis" hide="Synopsis"]
Dastan, petit garçon courageux et espiègle, est remarqué par le roi de Perse. Celui-ci en fait immédiatement son fils adoptif, aux côtés de ses deux premiers enfants. Quinze années plus tard, à l’approche de la ville d’Alamut, des espions perses rapportent que la ville sainte forge des armes pour leurs ennemis. L’oncle des princes, Nizam, les incite alors à attaquer la ville pour désamorcer le complot. Grâce à la fougue de Dastan, la prise d’Alamut ne pose aucun souci. C’est alors que le Prince découvre une dague, bien différente des autres, dont il ne soupçonne pas les pouvoirs…


[/spoiler]

[spoiler show="Une adaptation, vraiment ?" hide="Une adaptation, vraiment ?"]
L’histoire n’a rien à envier à celle des jeux, et pour cause, le scénariste n’est autre que Jordan Mechner, l’auteur des jeux vidéo. Autant dire que l’ensemble se veut fidèle à l’œuvre d’origine, en se permettant un minimum de liberté pour ne pas s’enfermer dans un bête et méchant portage. Et malgré le fait que nous soyons dans une superproduction américaine, il faut reconnaître que le fan ne peut que remarquer les innombrables clins d’œil et références. Que ce soit la trame principale clairement reprise depuis Les Sables du Temps (ça tombe bien, c’est le sous-titre du film), les vêtements du Prince issus de L’Ame du Guerrier, le bras qui semble fusionner lors de l’utilisation des sables comme dans Les Deux Royaumes, le tout enrobé dans l’humour du premier Prince of Persia paru sur consoles HD.

Les cabrioles du Prince se retrouvent aussi, en faisant un héros particulièrement agile. Ses bonds de toit en toit impressionneront les profanes et conforteront les autres dans l’adaptation apparemment réussie de leur jeu phare. L’influence des cadreurs et du metteur en scène ne se contente d’ailleurs pas que d’une unique source : Assassin’s Creed est clairement passé par là. Volonté assumée ou petite demande en douce d’Ubisoft (éditeur des deux séries) ? Une chose est sûre : malgré quelques ralentis bien maladroits, l’effet est très bien retranscrit. Jamais nous n’aurions pensé il y a quelques années retrouver un Prince aussi fidèle à l’original. Jake Gyllenhaal semble plus qu’à l’aise dans son rôle de héros à la fois humble mais à la répartie bien sentie. Il forme un duo détonnant avec Gemma Arterton, dans le rôle de l’exaspérante princesse Tamina (qui enchaine les blockbusters après Le Choc des Titans).


[/spoiler]

[spoiler show="Enfin de la recherche !" hide="Enfin de la recherche !"]
Comme dans Les Sables du Temps ou l’épisode HD, les deux tourtereaux ne cessent de se chamailler, de rendre la réplique à l’autre de manière souvent humoristique, permettant de dédramatiser complètement le film. Pour les appuyer, deux très grands noms du cinéma prêtent leurs traits aux personnages de Prince of Persia : Ben Kingsley et Alfred Molina. Le premier, réputé pour son rôle dans La ligne de Shindler et récemment à l’affiche de Shutter Island, est parfait dans son rôle d’oncle Nizam machaviélique. Alfred Molina, en revanche, est presque méconnaissable dans la peau de Sheik Amar, marchand filou et organisateur de courses d’autruches. Il amène encore plus de fraicheur dans les dialogues avec son rôle de gentil méchant un peu stupide. Le clown du film, assurément. Ce qui permet à Prince of Persia d’allier gros effets spéciaux, bonne histoire – bien que sans surprise – et conversations savoureuses.

Et pour épauler les scènes d’action – qui sans briller remplissent tout à fait leur rôle – la production a fait appel à un maître des musiques de cinéma, Harry Gregson Williams. Même si le maître n’a pas offert le meilleur de lui-même, il ne déçoit pas.
[/spoiler]

Serions-nous loin du navet annoncé ? Tout à fait. Nous pouvons dire sur ce que l’on veut sur Jerry Bruckheimer et Disney, mais grâce à leurs fabuleux moyens, aucune économie ne semble avoir été faite pour coller aux jeux vidéo. De la dégaine du héros en passant par les références aux différents épisodes, sans oublier les enjeux scénaristiques, PoP est une adaptation réussie de l’univers qui nous était si cher. Sans péter plus haut que son cul comme nous pourrions le supposer, il se permet de correctement distiller l’ensemble de ses qualités au fil des minutes qui passent. Il ne fait pas dans la finesse, il ne s’embarrasse pas de messages « disneyesques » souvent lourdingues, il se contente d’être ce à quoi il devait prétendre, à savoir un très bon divertissement, cohérent, pas prise de tête et fidèle à l’original. Sa structure lui permet qui plus est d’être le premier épisode d’une future trilogie. Ce ne sera pas Pirates des Caraïbes, mais Prince of Persia n’a, pour l’heure, pas à rougir. Un très bon moment de divertissement.


11 commentaires

line
  1. Linanounette

    Je ne dis pas que je brule d’impatience de voir ce film mais je pense qu’il doit constituer un divertissement parfait pour une soirée d’été. :)

    line
  2. J’ai malheureusement pas encore eu le temps d’aller le voir, et la semaine prochaine s’annonce encore plus chargée… J’aimerais bien le voir au ciné donc va falloir que je trouve un moyen…aaah si j’avais la dague du temps :nerd:

    Sinon petite coquille, c’est Arterton et pas Anterton.
    Et un conseil, regarde le teaser de Tamara Drewe, son prochain film. ” You will say wow ” :nerd:

    http://www.youtube.com/watch?v=SbVPpIaAVds

    line
  3. vidok

    Linanounette > En effet. Vu ce qu’il y a actuellement au ciné, il constitue un bon choix. :)

    ZeroHermit > Si tu avais la dague du temps, tu ne pourrais revenir qu’une minute en arrière. :nerd:

    Et… WoW !! :nerd: A suivre… *__*

    (coquille réparée)

    line
  4. loyd342

    plusieurs avis positif que je lis sur ce film, qui semble remplir son rôle de film d’action/divertissement et qui surtout semble fidèle a l’univers prince of persia, je vais essayer d’aller le voir

    line
  5. Je redoutais le choix de Jake Gyllenhall dans le rôle du Prince mais en visionnant le film il m’a tout a fait convaincu! Et que dire de Gemma Arterton qui est absolument sublime!

    line
  6. vidok

    Gemma Arterton, sublime… moui, on va dire ça. Disons que perso, je trouve le caractère personnage extrêmement attachant, plus que son physique (loin d’être laid, nous sommes d’accord). Le rôle du prince va comme un gant à Jake Gyllenhaal… mais bon, on parle d’un acteur que j’aime bien aussi. :P

    Mais l’avis de Le_Jerem conforte le mien donc… loyd, va le voir ! Tu m’en diras des nouvelles. :)

    line
  7. Fab

    Tout pareil, j’avais quand même assez peur en allant le voir, et je suis ressorti totalement satisfait (sauf à un moment précis, mais c’est de ma faute, j’ai voulu anticipé sur le scénario et je suis allé chercher un peu loin…)

    Bref, un petit bijou dans le monde des adaptations de jeu au ciné ^^

    line
  8. vidok

    Ah toi qui est gros fan de la série, tu trouves aussi qu’il est bien ? J’avais lu des avis de gens ayant fini les jeux, avant d’aller le voir, qui n’en disait pas spécialement de bien. Du coup, ça m’avait pas mal refroidi.

    line
  9. Fab

    Perso j’ai été franchement énervé par les gars qui crachaient sur le film sous prétexte qu’il ne reprenait pas strictement le scénario des Sables du temps (le jeu)… des abrutis finis quoi.

    Sérieux, je trouve que le film dispense tranquillement ses clins d’oeil, pique des idées un peu partout dans la trilogie sans tomber dans le repompage direct, est visuellement très très bon (pareil, ceux qui démontent les effets spéciaux, j’aimerais comprendre), amusant sans trop forcer, annonce bien la suite sans faire bande-annonce géante… bref, j’ai beaucoup aimé ^^ Du coup je me refais la trilogie ^^

    line
  10. kyn

    vu !! et j’ai beaucoup apprécié … sur tous les points que tu as cité … On peut pas dire que je sois une fan mais bon j’ai quand même à mon actif le tout premier Pop et jouée aussi d’autres volets plus récent :)
    j’ai hâte qu’il sorte en BR pour l’acheter ;)

    line
  11. vidok

    Fab > Oui, je ne vois pas le souci avec les effets spéciaux. :/
    J’ai bien envie de me faire la trilogie (arrêtée au second volet pour ma part). Je manque de temps en ce moment malheureusement !

    Kyn > Nous sommes deux. :)

    line

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:x: :wink: :twisted: :sweat: :roll: :oops: :nerd: :napo: :mrgreen: :love: :love2: :lol: :jap: :idea: :hum: :happy: :fou: :fou2: :fire: :evil: :cry: :book: :baby: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :) :( :!: 8-O 8)